Roxane DUCHANGE : « Il n’y a pas de mauvaises expériences. Soit tu gagnes, soit tu apprends ! »

Déjà 9 mois que Roxane, 22 ans, a rejoint l’équipe Sens&co dans le cadre d’un contrat en alternance rattaché à l’école Alticome à Cesson-Sévigné où elle suit un Master pour devenir manager commercial et marketing.

À l’heure où la jeune génération semble être plus que jamais en recherche de sens ou se sent pour une partie d’entre elle en rupture avec le monde de l’entreprise actuel qu’il juge peu compatible avec les enjeux environnementaux et sociétaux de notre époque (Cf le discours de remise des diplômes à Agro-Paritech), comment Roxane vit son expérience chez Sens&co en tant que représentante de cette génération ? Mais surtout qui est-elle et qu’est-ce qui l’a menée à croiser le chemin de Sens&co ?

Elle nous répond sans détour et s’ouvre avec cœur et sincérité…

Si tu devais résumer ton parcours avant Sens&co ?

Je viens des Hauts-de-France où j’ai passé une Licence de Commerce International. Malgré le contexte de COVID qui a évidemment perturbé mon cursus, je retiens l’expérience d’un stage de 3 mois en Afrique du Sud pendant lequel j’ai œuvré pour une agence de Mannequinat au Cap dans la mise en place d’événements et l’organisation administrative en lien avec le directeur de l’agence. J’y ai découvert une entreprise qui place l’humain au cœur et qui donne sa chance à tout le monde. 

Et si tu devais parler de toi ?

Au global, je suis une personne qui apprend beaucoup de ses erreurs, qui est très autonome, indépendante. J’ai besoin de comprendre chacun et chaque processus, j’ai besoin aussi de dépasser mes limites.

Quand je suis arrivée à Rennes après les Hauts-de-France, j’ai commencé à travailler dans un EPHAD (dans lequel j’interviens encore aujourd’hui) pour aider les équipes d’aides-soignantes. Contre toute attente, cela a révélé en moi un fort potentiel au niveau social et humain. Je pensais ne pas avoir autant de compassion pour des gens que je ne connais pas. Cela a fait évoluer ma façon de voir les choses, ça forge de nouvelles pensées.

Pourquoi le choix de Sens&co ?

Pur hasard, c’est le destin ! Initialement, je ne devais pas du tout faire d’alternance, je cherchais un CDI. Je suis alors tombée sur une annonce pour un poste en alternance en tant qu’Office Manager sans savoir quelle entreprise était derrière ! J’ai alors postulé pour participer au processus de recrutement (animé par Me&MyBoss via le dispositif Question2Jobs). Et j’ai de suite accrochée à cette approche globale consistant à s’intéresser en premier lieu à l’humain avant les compétences.

Quels ont été tes premiers sentiments en arrivant ?

J’ai beaucoup rigolé. C’est Xavier et Jeanne qui m’ont accueillie. Le feeling est instantanément passé. J’ai eu l’impression d’être dans un autre univers et de vivre un entretien d’embauche complètement décalé par rapport à ce que je connaissais. Pour moi qui ne rentre pas dans les cases, c’était parfait et je me suis tout de suite bien sentie. Pendant l’entretien, nous n’avons pas parlé de mes compétences. Cette approche m’a rassurée et a créé les conditions pour que je me livre à eux car ils ne se sont pas intéressés à ce que je savais faire mais plutôt à qui j’étais !

À la fin de l’entretien, Xavier m’a proposé de venir découvrir Sens&co le temps d’une matinée et d’un déjeuner, puis de faire le point sur nos ressentis respectifs. Je n’avais jamais vu ça auparavant !

Et cette journée alors ?

J’ai pu rencontrer toute l’équipe et à l’issue de la matinée, j’ai tout de suite senti que ce poste et cette équipe était fait pour moi ! Le soir, je recevais un appel de Xavier qui m’a d’abord demandé ce que les 5 valeurs de Sens&co représentaient pour moi. Puis à l’issue, j’avais la confirmation que j’étais prise !

Quel est ton rôle chez Sens&co ? Comment tu l'expliquerais à un enfant de 5 ans ?

Je suis la petite dame qui fait en sorte que tout se déroule bien sur le trajet du petit train de l’apprentissage et de la formation, avant, pendant et après ! Mon boulot est de faire en sorte que le formateur puisse se centrer uniquement sur l’animation de leurs formations sans se préoccuper de la partie administrative, financière ou logistique. 

Un retour sur tes premiers mois ?

Je construis petit à petit ma place au sein de l’équipe.

Par ailleurs, j’ai beaucoup évolué personnellement : j’étais quelqu’un qui fonce sans même réfléchir, désormais je prends plus de recul. Avant de me laisser envahir par mes émotions, j’essaye de comprendre et d’analyser. J’ai pris conscience de l’importance de se mettre à la place de l’autre…

Un fait marquant ?

Le séminaire de début d’année et notamment le premier soir. Comme l’impression d’être en osmose, c’était un moment hors du temps.

Un truc que tu as envie de crier partout, sur tous les toits et que tu emmènes avec toi ?

Ce que je dis souvent autour de moi, c’est que j’ai enfin trouvé ma voie, j’ai trouvé une entreprise qui sait reconnaitre la valeur de ses collaborateurs, où je me sens à ma place et où j’ai l’impression que j’apporte ma pierre à l’édifice.

Roxane, tu représentes la jeune génération dont on dit qu'elle est en perte de sens et en décalage avec le monde de l'entreprise. Qu'as-tu envie de partager à ce sujet ?

Si humblement, j’avais un conseil à donner : ne pas se limiter à ce qu’on croit savoir, il faut faire des découvertes, essayer, échanger, poser des questions. Car il n’y a pas de mauvaises expériences. Sois tu gagnes, soit tu apprends.