Actualité

« Savoir transmettre et faire grandir l’autre … »

Publié le

Savoir Transmettre ses compétences et faire grandir l’autre, tel est l’un des grands enjeux de la formation « apprendre à concevoir et animer une formation en intelligence collective » proposée régulièrement par Sens&co.

Cette formation s’adresse tant aux personnes expérimentées qu’aux novices désireux de développer leur posture et leurs compétences en la matière (prochaines sessions 2019 : 25&26 septembre, 17&18 décembre, ne tardez pas si vous êtes intéressés.ées.)

Elle vise un public large, du manager à l’enseignant, du responsable de service au formateur indépendant, du cadre à l’entrepreneur, du salarié du public au responsable associatif, du chef de projet au

Continuer la lecture...
Actualité

« Dans la formation Apprendre à Concevoir et Animer une Formation en Intelligence Collective, on aborde la formation de demain dès aujourd’hui, c’est puissant ! »

Publié le

Retour sur la formation « Apprendre à animer et concevoir une formation en intelligence collective » au travers des  témoignages éclairants de Zakaryae Haffoudi, animateur réseau chez Cuisines Raison et Céline Brûlé, Responsable d’offre site internet actuellement en reconversion dans le domaine de l’accompagnement à l’intelligence collective.

Dans quel état d’esprit vous veniez ? Quelles étaient vos attentes ?

Z.H. : « Je n’avais jamais animé de formation, j’étais curieux de savoir comment faire car je vais être amené rapidement à en concevoir et en animer dans le cadre de ma fonction chez Cuisines Raison que je viens

Continuer la lecture...
Actualité

Sens&co s’engage pour le Défi We Act

Publié le

Offrir, pendant une journée, les compétences de ses salariés au profit d’associations à impact positif (écologie, éducation, solidarité), c’est le pari réussi du 1er Défi We Act qui se tenait à Angers le 12 octobre dernier. 

Engagée & passionnée, Charlotte, fondatrice de We Act, est convaincue que les associations porteuses de projets favorisent le bien-être et le développement de nos territoires. Or, ces dernières sont souvent plus concentrées sur leurs projets que leurs méthodes de travail : « les associations manquent de moyens, les bénévoles sont de plus en plus volatiles et il y a peu d’actifs. Continuer la lecture...