L’entreprise de demain sera-t-elle plus démocratique ?

Insa-rennes-logo

Dans une société qui a de plus en plus le gout de l’éphémère, les entreprises doivent être à la fois durablement innovantes & faire de l’innovation durable… tout en étant performantes pour la financer.

Alors voilà : peut-on toujours piloter des entreprises, qui doivent être de plus en plus agiles pour s’adapter au rythme des marchés, avec les mêmes organisations pyramidales qu’au siècle dernier ? Le pouvoir de décision peut-il rester toujours autant centralisé voire éloigné du terrain et réactif à la fois ? Comment responsabiliser et rendre autonome les acteurs du terrain pour qu’ils puissent s’adapter et répondre aux changements ?

L’excellence opérationnelle : une première partie de la réponse…

Le déploiement d’une culture d’amélioration continue peut constituer une première partie de la réponse car, en structurant la prise de décisions au niveau du terrain (par les méthodes de résolution de problèmes notamment), elle doit amener les opérationnels à savoir réagir, voire anticiper les variations de l’environnement. C’est en l’occurrence ce qu’apprennent les participants au MS Excellence Opérationnelle de L’INSA Rennes. Malheureusement, cette méthode ne saurait à elle seule résoudre tous les problèmes, tant que les relations inter-services ou inter-personnelles n’évoluent pas.

Indissociable d’une culture managériale adaptée à ces nouveaux enjeux

En effet, cette prise d’autonomie du terrain modifie en profondeur les rapports historiques au sein de l’entreprise (entre les « cols bleus » et les « cols blancs »). Par exemple, les opérationnels doivent avoir accès à toute information nécessaire à leur prise de décisions. En cela, les NTIC (comme les Réseaux Sociaux d’Entreprise) sont de formidables outils de diffusion de l’information. Bref, cela demande à la hiérarchie de faire confiance à leurs équipes, quitte à remettre en cause leur propre rôle…

Aussi, est-il nécessaire que la direction réfléchisse à l’évolution de la culture managériale de son entreprise. Or de nouvelles tendances se dessinent, qui sont autant  de sources d’inspiration pour construire son propre modèle, sa propre culture.

Après avoir accueilli, en juin 2013 à l’occasion du lancement du Mastère Excellence Opérationnelle, Isaac Getz, témoin du « mouvement » des entreprises libérées,  qui nous a parlé de l’entreprise sans management, l’école publique d’ingénieur rennaise propose cette année, dans le cadre de la cérémonie de remise des diplômes de la 1ère promotion parrainée par Sens&co, d’échanger avec Michel Hervé, Président du groupe éponyme.

Le groupe Hervé, qui compte près de 3000 salariés et 20 sociétés en France, prône  l’entreprise démocratique. Dans son livre « le pouvoir au delà du pouvoir » , co-écrit par Thibaud Brière et Michel Hervé, ce dernier nous présente sa vision de l’organisation participative qu’il expérimente depuis de nombreuses années, afin de préparer ses entreprises à relever les défis de demain.

La conférence « Innovation managériale : La démocratie en entreprise, vecteur de performance ? » se déroulera le 11 décembre 2014 à 14:00 à l’INSA Rennes.

Billetterie Weezevent

2 réflexions au sujet de « L’entreprise de demain sera-t-elle plus démocratique ? »

  1. Le commentaire est obligatoire pour terminer le formulaire alors:

    je souhaiterai être informé des nouveaux articles publiés sur ce site

    • Bonjour David,

      Avec plaisir !
      Sur la page d’accueil, en haut de la colonne de gauche tu trouveras un lien pour t’inscrire à la publication de nos articles… et les commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.